L’Abbaye de Maredsous

Fondée en 1872 dans la vallée de la Molignée par des moines bénédictins, l’Abbaye de Maredsous est caractéristique d’un style architectural néo-gothique qui s’harmonise parfaitement avec la nature boisée et vallonnée de la région

Les tours de l'Abbaye de Maredsous

Empreints de spiritualité, les bâtiments de l’abbaye de Maredsous dégagent une sensation de plénitude et d’absolu à laquelle on ne peut rester indifférent.  L’église qui domine le cloître, le monastère et la bibliothèque, les diverses dépendances dont l’ancienne école des métiers d’art, le Centre d’accueil Saint-Joseph, constituent un ensemble harmonieux qui invite le visiteur à la promenade et à la méditation.   

 

La vie des moines de l’Abbaye de Maredsous

Comme les Cisterciens ou les Trappistes, les moines de l’Abbaye de Maredsous ont adopté la règle de St-Benoît, une ligne de conduite qui partage la vie du moine entre prière, travail et tradition d’accueil. 

Bien ancrés dans la société contemporaine, les moines de Maredsous ont développé une économie qui répond aux exigences du sacré comme aux besoins de la communauté.  Ainsi, chaque moine s’emploie à une tâche bien précise : certains enseignent, d’autres travaillent à la bibliothèque, dans divers secteurs de la recherche scientifique, au Centre Informatique et Bible ou s’occupent du service d’administration et de fonctionnement de l’abbaye.  Les moines collaborent aussi aux ateliers d’art ou à la fromagerie et s’occupent de l’accueil des visiteurs.

Dépositaire de la tradition bénédictine, l’Abbaye de Maredsous est surtout un foyer culturel : dès 1882, elle accueille un centre d’artisanat d’art et d’édition à l’origine du premier missel latin-français, et d’une traduction de la Bible en français en 1950. Dans la même optique, les moines diffusent la Bible sur disquettes dès 1981 et éditent depuis des logiciels d'étude et de lecture biblique.

 

L'Abbaye de Maredsous

© Abbaye de Maredsous 2007 | Designed by Streamsys